On double

Je suis tout le temps nerveux quand vient le temps des semis (pousse tabarnak!) mais c’est encore pire cette année.

Je suis sur la fin de quelques types de semences (sont-elles encore bonnes?). La population confinée c’est jetée sur mes vendeurs favoris. Ils n’ont plus rien et doivent arrêté de prendre des commande une fois tout les 5 semaines parce qu’ils sont submergés et pas sur de leur inventaire.

La solution de rechange, acheter des plants au magasin, n’est pas fiable parce qu’encore une fois les confinés courent jusqu’aux magasins pour tout ramasser. Comment puis-je lutter de disponibilité avec des retraités confinés et des travailleurs non-essentiels à heures réduites?

Pousse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.