J’ai un don

C’est pas grand chose, mais je ne manque pas une opportunité de passer la tondeuse avec un chandail noir, habituellement en début d’après-midi.

Je pourrais me changer. Je suis pleinement conscient que je me lance dans une aventure qui est loin d’être optimale mais… je n’aimerai pas plus ça avec un chandail blanc, jaune ou arc-en-ciel.

Si on est pour souffrir, autant souffrir au maximum, avec l’espoir que le dernier popcycle dans le congélateur n’a pas été prit par quelqu’un d’autre.

Je crois l’avoir assez bien caché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.